Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Premiéres impressions sur le nouveau conseil d'Arcachon !

Premières impressions au lendemain du premier conseil municipal d’Arcachon de la nouvelle mandature:

La salle est d’un luxe indécent et d’une dimension disproportionnée pour une ville de cette taille ; les fauteuils des conseillers sont confortables, suffisant pour une petite sieste…

L’arrivée du maire complètement théâtralisée : arrivée solitaire, par une petite porte de côté ; alors que tous les conseillers sont en place et attendent… Quelques applaudissements des « pom pom girls » à son arrivée, oublieuses du silence qui doit s’imposer au public dans ce lieu, le sauvent du ridicule de la situation.

Les anciens et les nouveaux élus se sont rencontrés dans le hall de la mairie et se sont faits tirer le portrait par la presse et le photographe de la mairie; le maire s’est dispensé de se soumettre à ce rituel et à cette occasion de l'opportunité de rencontrer les élus, anciens et nouveaux, et la population présente sans doute occupé par de plus hautes tâches…

L’allocution de Mme Maupilé est touchante dans ce qu’elle dit sur le maire ; cela éclaire la nature des rapports entre ces deux personnes : le maire a trouvé là une maman de substitution… et finalement il en a peut-être beaucoup à Arcachon… Je dis ça du fait de la différence d’âge… Le discours tourne franchement au ridicule lorsqu’elle évoque la santé florissante du commerce arcachonnais à laquelle la municipalité sortante aurait, avec elle comme adjointe, participé…

Les scrutins se déroulent dans le calme (élection du maire et des adjoints), sauf lorsque les « Pom Pom girls » se croient autorisées à huer Anny Bey quand elle déclare sa candidature au poste de maire et qu’elle en explique les raisons avec humour : elle veut « laisser au maire le temps nécessaire pour qu’il s’occupe de la nation comme député et plus tard comme ministre ». Elle affirme ainsi l’existence d’une véritable opposition au sein de cette assemblée. Maurice Granet félicite le maire de son élection… même une veste électorale ne l’a pas changé...

Après son élection, le maire remercie, mais après avoir dit que la campagne électorale est terminée, il recommence son discours de campagne : une ville calme et sereine, des engagements qui seront tenus demain comme hier… oublieux de la médiathèque qui n’est pas au rendez-vous, de l’ilôt Peynaud qui devait être occupé par le POA et la liste n’est pas exhaustive… Oublieux aussi des dépenses somptuaires qui ne résultent pas de promesses électorales, mais de sa seule volonté : la mairie, le bâtiment du port, la capitainerie et bien d’autres choses…

Nouvelles pas encore officielles, mais dont je certifie l’authenticité : L’ilôt Peynaud a été vendu, le projet du POA sera lancé en mai … Pourtant le maire ne s’en est pas vanté pendant la campagne.
Le nez de Pinocchio va s’allonger dans les mois qui viennent…

Charles-Albert LUCAS