Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

J'ai voté Emmanuel Macron...

Toutes les opinions ne sont pas respectables, mais elles doivent être écoutées attentivement. L'abstention, fruit d'un écoeurement compréhensible, reste une faute morale et civique... La responsabilité implique de voter, le vote blanc est respectable dans ce cadre... Mais s'abstenir...

La montée du Front National ne date pas d'hier. Les responsables? Mitterrand qui s'est servi de lui comme d'un épouvantail et Jacques Chirac qui n'a pas su surmonter sa paresse politique en acceptant des voix de gauche (2002) et en n'en tirant aucune conclusion politique pratique.
Il aurait du pratiquer, même pour une durée courte, une politique d'ouverture, voire d'union nationale. Conséquence? la notion même de Front Républicain, encore vivace en 2002, a volé en éclat.


Mais le candidat Fillon est lui aussi responsable; il a choisi de se maintenir, c'était son droit et peut-être une erreur stratégique... Ayant choisi de radicaliser son discours en reprenant les thèmes de Sarko, il aurait du savoir qu'en cas de défaite (toujours possible - la preuve) il aurait à faire face à une situation impossible: après avoir cogné sur Macron, et laisser MLP tranquille, Fillon a du dire à ses électeurs, pour ne pas renier son passé politique, de se reporter sur Macron d'où le désarroi actuel d'une partie trop importante de son électorat

S'il avait adopté une ligne plus centriste, ou s'il avait laissé la place à Juppé, et cela aurait était problématique sur un plan institutionnel, la suite aurait été plus facile. En réalité Fillon (cette année) et Sarkozy pendant son mandat ont laissé s'installer une porosité entre leurs électeurs et ceux du FN. C'est une erreur historique et une faute morale. La grandeur de la politique réside dans des compromis, mais des compromis qui doivent être encadrés par une  morale et des convictions fermes.

Jusqu'à cette campagne, Fillon était catalogué "Gaulliste social", sa référence était Seguin... que restait-il de cette dimension sociale dans son programme, dans ces discours? En réalité il a cédé à la pression des circonstances, renoncé à ses convictions, accepté le soutien de la droite réactionnaire... Sur le mode, je vous écoute...je vous suis...au lieu de fonctionner sur le mode... écoutez-moi et si cela vous convient suivez-moi...et si cela ne vous convient pas?  eh bien! choisissez quelqu'un d'autre...

Marine Le Pen est-elle républicaine?  Peut-être si l'on en croit son discours aujourd'hui, mais peut-être pas si l'on analyse d'où elle vient... Le Front National vient directement de l'extrême droite la plus répugnante...Je suis attaché aux racines chrétiennes de la France quoique n'étant pas très catholique, et Marine Le Pen l'ait aussi attachée à ces racines; mais elle  a  aussi d'autres, des racines, toutes fraîches qui sont racistes et antisémites; dernier épisode en date: elle tente de confier la présidence intérimaire du FN à un homme, déjà vice-président du FN, donc installé au coeur du dispositif, qui est  connu pour ses opinions négationnistes... Les racines sont trop affleurantes pour mon goût.

Dans son entourage proche il y a aussi une fine équipe d'anciens du GUD, groupuscule  bien connu à la faculté de droit d'Assas et héritier du mouvement Occident...  la présence historique de ces personnalités au sein de la direction du Front National prouve qu'ils n'ont renoncé en rien à leurs convictions extrémistes. Personne ne songerait à reprocher aujourd'hui au sénateur Longuet,  sa jeunesse, mais il a rompu, lui, clairement avec son passé extrémiste. 

Vous savez maintenant ce que je pense de la situation à la veille de ce second tour. J'ai voté Macron au premier tour et je voterai Macron au second. J'écris cela en tant qu'élu et en tant que citoyen, respectueux du mandat modeste que j'occupe et dans le respect de mes convictions.

Dès le lendemain du second tour, je reviendrai vers vous pour analyser les conséquences du résultat sur un plan global, mais aussi local.