Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Le renouvellement du bureau de l'ASSA

Cet été a marqué le vrai départ de la gestion de la nouvelle présidente de l'Association de Sauvegarde du Site d'Arcachon, Mme Hélène Gracieux qui a pris la suite d'André Tillier. Il semble que ce dernier ait été poussé dehors, avec plus ou moins de ménagement, car il n'était plus un interlocuteur "possible" pour la mairie depuis qu'il s'était présenté avec moi, contre le maire Foulon, lors des derniéres municipales. Pourtant il avait sollicité l'accord de son conseil d'administration et avait mis en suspens son mandat pendant la campagne... Curieuse démocratie ou la majorité s'arrange pour choisir ses interlocuteurs dans la vie locale... et ou à la moindre divergence vous êtes accusé de "faire de la politique", alors que la majorité fait de la "gestion".

Membre actif de l'ASSA, je n'avais pourtant pas l'impression que nos prises de position, celle de la liste puis les miennes, marquaient avec celles de l'association la moindre divergence sur les sujets d'urbanisme et de défense de notre cadre de vie. Même opposition à l'aménagement de Peynaud, même hostilité à la localisation du POA sur le site du petit port et au bétonnage généralisé quoique rampant des deux tiers de la commune, non au PLU dans sa rédaction actuelle.

L'assemblée de cet été était donc l'occasion de savoir si l'ASSA, en changeant de président allait changer de ligne. Auditeur attentif j'ai pu constater qu'il n'en était rien. Les positions de l'ASSA sont encore les mêmes que celles que j'ai soutenues en conseil municipal depuis le début du mandat. J'avais un doute en entrant dans la salle, Madame Gracieux ayant été pendant beaucoup de mois l'adjointe à l'urbanisme du maire pendant son premier mandat et qu'elle avait soudainement démissionné pour des raisons personnelles (sans que l'on sache si ses raisons étaient internes ou externes à la mairie) ce qui laisse ouvertes plusieurs interprétations... Bonjour la transparence...Mais la ligne de l'ASSA n'a pas changé, et c'est tant mieux.

On a quand même assité au retour de la vieille théorie selon laquelle l'ASSA doit être apolitique, ce qui est une vaste fumisterie: comment réfléchir à l'urbanisme d'une ville sans faire de la Politique? Le terme juste serait "association non partisane", c'est à dire refusant de soutenir l'un plus que l'autre...respectant ainsi le pluralisme de ses membres. Mais apolitique sûrement pas!

La Politique, la seule qui compte ne se résume pas à des choix partisans, la politique interroge l'intérêt général...et la démocratie reconnait et encourage les différences donc les divergences.

C'est une caractéristique de la droite bonapartiste, et gaulliste aussi, de tenir ce raisonnement sur la "politique" alors qu'elle est dedans jusqu'au cou et qu'elle porte partout sur elle les traces de tous les accomodements rendus indispensables par la recherche et l'exercice du pouvoir: à Arcachon vous devez être d'accord avec Foulon ou alors c'est que vous faites de la politique... Député maire il n'en fait pas de la politique peut-être...

L'avenir seul nous dira si Hélène Gracieux est venue à la t^ete de l'ASSA pour poursuivre une action, politique par nature, et indépendante donc potentiellement critique à l'égard des autorités en place, ou si elle pratique un entrisme discret.

Car de l'entrisme, il y en a eu cet été à l'ASSA: le jeune Landais, conseiller municipal de la majorité, a adhéré et je lui souhaite la bienvenue...Mais supprise, le jeune Landais a adopté le rapport moral de la présidente et donc il a approuvé sans réserve les options de l'ASSA qui sont en contradiction flagrante avec de nombreuses décisiosn municipales que nous avons évoqué ci-dessus et qu'il a approuvé en conseil... Incohérence, inconscience... peut-être y-a-t-il un nouvel opposant au sein du conseil?

Quand Hélène Gracieux et ce jeune Landais sortiront de l'ambiguité qui consiste à dire:"je critique le PLU mais je ne fais pas de politique..." nous y verrons plus clair. On peut être en-dehors des partis, comme l'ASSA et bon nombre de ses membres, mais se prétendre en-dehors de la politique est une illusion permise aux seuls ignorants ou pire aux seuls hypocrites.