Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Dissimulation + opacité = Foulonneries généralisées

Le cas du stationnement payant sur le Boulevard de la plage d'Arcachon(entre la rue Joliet et la rue Célérier)

Plusieurs arcachonnais m'ont demandé comment et quand avait été décidé la mise en place de parcmétres sur cette portion du Bd de la plage; ne me souvenant pas d'avoir voté cette extension, j'ai répondu que cela devait relever des pouvoirs du maire à qui sa majorité a voté de trés importantes délégations de pouvoir en début de mandat.
ma grande honte et grâce à l'opiniâtreté du sieur Lamara qui a le malheur d'être au Front National (personne n'est parfait...) mais qui a mené l'enquête jusqu'au bout nous savons maintenant comment "travaille" le groupe majoritaire.
Vous constaterez en cliquant sur le fichier ci-dessous quelles sont les méthodes employées par cette clique aussi malhonnête  et dissimulée.

En fait il suffit au maire de créer un tarif pour une nouvelle zone et de le faire voter au milieu de toutes les mises à jour tarifaires annuelles pour que celle-ci voit le jour... Le tout étant dissimulé dans un ensemble dont je reconnais que je n'ai pu que le survoler compte tenu du volume d'informations dans lequel cette création était dissimulé...et le temps qui est imparti par la volonté du maire aux conseillers pour prendre connaissance des dossiers (5 jours).

Vous constaterez aussi que pour découvrir dans la grille tarifaire du stationnement cette nouvelle extension du stationnement payant, il aurait fallu être un peu devin.

La délibération s'intitule benoitement "TARIFS 2016" et ne concerne que:

- Le cimetiére

- Les tarifs d'insertion publicitaires des différents supports municipaux

- L'école de musique

- La surtaxe des eaux minérales

- La taxe de séjour (Question trés importante pour lequel le député a posé une question au gouvernement il y a quelques jours, mais qui est là dissilulée au sein d'un dossier interminable)

- La location des salles et terrain de sport

- La tarification de la maison des jeunes

- La location de l'auditorium des réservoirs

- Le tarif d'utilisation du mobilier urbain

- Les tarifs concernant l'occupation des plages du front de mer

- Les droits de place

- Les tarifs des photocopies pour le public et les abonnements aux publications municipales

- et c'est enfin que l'on arrive à la rubrique du stationnement  aprés 12 pages tableaux et que l'on constate les tarifs de la zone C dont rien n'indique q'uil s'agit d'une création.

- Il y a encore après les tarifs de location du Tir au vol (4 pages supplémentaires)

Ci-joint le texte intégral de la délibération en PDF

Cet exemple illustre parfaitement la volonté de dissimulation du maire de mener sa politique de façon solitaire en exploitant tous les interstices autorisés par la loi : ne laisser au Conseil qu'un minimum de temps pour consulter le contenu des délibérations. Rien ne prouve que les conseillers majoritaires soient mieux informés... On se contente de l'espérer pour la réalité de la démocratie locale qui n'est ici que la dictature exercée par la majorité sur la minorité. Si la majorité n'est pas non plus informée... Ce serait le régne du pouvoir personnel...on n'ose le croire (euphémisme...).

On peut mieux comprendre pourquoi je répète souvent que les réunions du groupe majoritaire, s'il se réunit, se tiennent on ne sait  où, on ne sait quand, ni pourquoi faire...Car je suis sûr que la plupart des conseillers du groupe majoritaire ont été aussi bernés que ceux de l'opposition sur cette question comme sur beaucoup d'autres.

Mon expérience passée au sein de la mairie me permet d'affirmer que ce groupe ne tient que par la peur inspirée par le maire et le directeur de cabinet. A l'époque ou je rédigeais les discours du maire, et les éditoriaux  qu'il signait, des conseillers, des adjoints venaient me voir pour se plaindre du maire et surtout du directeur de son cabinet (Quel nom évocateur de sa véritable mission...) qui n'était autre que Jean-Pierre LUCAS, de leur autoritarisme, de l'absence totale de dialogue... Je ne vois pas pourquoi dix ans après cela aurait changé. Je leur disais alors qu'il n'avait qu'à exiger du maire son renvoi... Finalement un maire sans majorité... il saute en bas de son siége...

Pas plus tard qu'hier c'est Mme Maupilé, celle dont on pouvait croire qu'elle était la mére de coeur du petit Foulon (cf le discours inaugural de notre mandature), qui me confiait, à l'issue d'une réunion organisée pour soutenir François Fillon, combien elle était heureuse de ne plus être adjointe...

Eh oui ! tout n'est pas rose au sein du groupe majoritaire...