Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Pourquoi je suis un opposant résolu ! (2bis)

LE PLU

Représentatif de la politique d'urbanisme au fil de l'eau qui est suivie, le nouveau Plan Local d'Urbanisme (PLU) contient quelques mesures inquiétantes, malgré la présentation indolore qui en est faite par le petit Mamamouchi que nous avons le bonheur d'avoir à Arcachon:

- En transformant deux zones Ne en zone UE le Mamouchi s'est ouvert des droits à construction dans des zones jusqu'alors protégée (stade Matéo Petit et zone du tennis club- thalasso et pilotari). Il prétend qu'il ne s'agit que d'une régularisation et de la prise en compte de la situation existante. Tout au contraire, le changement de zonage autorise des projets que le maintien aurait rendu impossible. La main sur le coeur il prétend qu'il n'a pas de projets... Le passé est la garantie du futur et l'on sait la valeur de telles déclarations dans la bouche de notre petit Mamamouchi...

- En ne réagissant pas avec suffisament de fermeté à la suppression du COS (coefficient d'occupation des sols), le  futur PLU que la majorité municipale a déjà approuvée dans son principe ouvre la porte à une bétonnisation accrue de certains quartiers, ce que chacun peut déjà constater depuis de nombreux mois: les chantiers se multiplient à la suite de la destruction de charmantes villas  vite remplacées par des résidences.

Si l'on prend le cas de la ville d'Hiver: elle avait un COS de 0,25, ce qui permettait la construction de 250m2 de surface développée totale sur une parcelle de 1000m2. Avec le nouveau PLU, et la disparition du COS (Loi ALLUR), le nouveau coefficient, le CES (coefficient d'emprise au sol) sera de 0,25 (il était jusque-là de 0,30, mais n'avait aucune influence du fait de l'existence du COS); d'une valeur arithmétique égale, il n'aboutit pas du tout au même résultat comme nous allons le voir; mais le petit Mamamouchi se vante de l'avoir diminué participant ainsi à la protection de la ville d'Hiver. Rappellons que la ville d'hiver ne bénéficie d'aucune protection particuliére, la notion de site classé ne débouchant sur aucune contrainte. Là encore le petit Mamamouchi s'abrite derrière un discours plein de faux semblant et d'ambiguité. Comme pour l'autorisation qu'il faut obtenir pour abattre un arbre et dont le non respect ne débouche sur une sanction que lorsque le contrevenant est pris en flagrant délit, c'est à dire jamais; l'amende n'étant que de quelques dizaines d'euros. 

En réalité il n'en est rien; avec la nouvelle réglementation, (CES de 0,25 - hauteur limité à 11,5m au faitage - R+2+comble) on pourra construire, en ville d'hiver, sur une parcelle de 1000m2 jusqu'à un peu plus de 750m2 de surface développée totale, seule la surface au sol étant prise en considération par le CES. Les parcelles de 1000m2 sont rares en ville d'Hiver me direz-vous? eh bien je pense qu'il va s'en constituer quelques-unes... d'autre part  les extensions de bâtiment, les constructions d'annexes, les remembrements éventuels vont participer à l'imperméabilisation des sols et au ruissellemnt incontrôlé des eaux pluviales. Les quartiers situés en contrebas de la ville d'hiver, au nord (rue du Ml de Lattre) et au sud (allée des dunes et allée Fénelon que je connais bien), ont pu mesurer les conséquences d'évènements pluvieux exceptionnels qui vont sans doute devenir de plus en plus fréquents.

Cet exemple est valable pour l'ensemble d'Arcachon et variable selon les caractéristiques prévues au futur PLU pour chaque quartier d'Arcachon. Dans la plupart des cas la suppression du COS se traduira par la possiblité de surélever les batiments existants, de multiplier les annexes et agrandissement divers... J'attends un démenti du petit mamamouchi local qui pour l'instant s'abrite derriére des calculs compliqués de surface protégée en augmentation qui ne sont qu'un rideau de fumée.

Que faire direz-vous? Travailler sur les hauteurs et le nombre de niveau autorisés pour chaque quartier afin d'éviter une densification qui se fera spontanément...

Bétonnisation, imperméabilisation des sols, et cela dans la plupart des quartiers, seront la conséquence de la politique suivie depuis 2007, poursuivie dans le nouveau PLU, avec la construction de nouveaux parkings sous-terrain privés ou publics dans le cadre de la multiplication des résidences, du parking sous-terrain de la gare, de la réalisation de l'ilot Peynaud, ou de la construction du POA sur le petit port... La folie immobiliére va reprendre après le court interméde depuis quelques semaines avant et après les élections.