Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Pourquoi je suis un opposant résolu (1)

Mon désaccord avec la politique menée par le maire porte sur plusieurs points et en cette rentrée je crois utile de les remettre à l'esprit des arcachonnais:

- Sa pratique démocratique et son comportement politique avec les oppositions et la population qu'elle représente.

- Ses choix d'urbanisme, déterminants pour l'avenir démographique et économique d'Arcachon.

- Sa politique budgétaire qui fait cohabiter une fiscalité élévée et un endettement excessif.

Je vous parlerai aujourd'hui du premier point.

Les lecteurs intéressés pourront se reporter à mes articles précédents concernant la gestion du port, le comportement du maire lors des conseils, son utilisation de la police municipale pour m'empêcher de fournir à mes collégues des données statistiques lors de la séance de vote du budget, ses abus d'autorité qui ont été déjà sanctionnés une fois en référé par le tribunal administratif, et qui le seront encore dans le futur. Il n'est hélas pas possible d'aller devant le tribunal administratif à chaque fois puisque cela coûte 2000€ et en rapporte 1000 si l'on gagne... En 2015 j'ai déjà engagé 6000€ de frais d'avocat pour mon mandat municipal...

Très souvent notre principule local qui est d'une extrême susceptiblité prétend qu'il applique la loi... et qu'à Arcachon les choses se sont toujours passées ainsi... Par exemple la loi prévoit que le conseil municipal doit être convoqué cinq jours à l'avance (L2121-12). C'est un délai minimum, mais rien n'interdit au maire de convoquer le conseil municipal 15 jours à l'avance, ni d'indiquer en début de mandat une fréquence des réunions pour permettre à chacun de s'organiser. Rien de tel à Arcachon. Mais il en va autrement dans des municipalités voisines...
Si vous êtes dans l'opposition vous recevez les dossiers avec la convocation dans le délai légal, minimum, mais pas obligatoire, c'est à dire que du jour au lendemain vous avez cinq jours pour dépouiller plusieurs centaines de pages de documentation... Comment la chose est-elle possible? eh bien je vous rassure elle ne l'est pas... La majorité est-elle soumise au même régime? en principe ... Mais ce qui est sûr c'est qu'elle se réunit on ne sait ou, on ne sait quand et on ne sait pourquoi... elle a donc accès par le maire, les adjoints et l'administration à la documentation nécessaire en temps et en heure et toujours avant l'opposition... Ce qui ne l'empêche pas de compter un certain nombre de femmes dans ses rangs qui ne savent pas lire le français et une au moins qui ne sait pas compter. Compte tenu de leurs mérites particuliers les conseillers de la majorité ont reçu la médaille de la ville au bout de six mois de mandat lors d'une petite réunion amicale bien arrosée, en mairie. On comprend mieux comment se gagnent certaines insignes du mérite dans cette république...

En fait le maire dévoie l'esprit de la loi pour limiter l'efficacité de ses oppositions.

C'est une politique minable, je n'hésite pas à le dire ici, un comportement d'une infinie petitesse qui en dit long sur la dimension humaine et morale de celui qui l'adopte.

Dans la même eau, dans la même fange devrais-je dire, le local mis à la disposition de l'opposition, située hors mairie, est inaccessible aux personnes âgées et handicapées dont on sait qu'elles ne sont pas nombreuses à Arcachon...

Dernière découverte récente : la majorité, le maire, le service communication ou celui du protocole, je ne sais lequel, omet depuis le début du mandat de m'inviter à un certain nombre de manifestation pour lesquelles les invitations sont envoyées par SMS ... La dernière en date: la réception organisée le 4 septembre dans la salle des colonnes au profit des membres de Bénevol'Arc.

Il est difficile pour moi de savoir que je ne participe pas à une manifestation à laquelle je ne suis pas invité. Cette fois je l'ai appris par Maurice Granet qui, lui, est régulièrement invité par SMS...

On peut comprendre que le maire préfère s'entourer de gentils petits lapins plutôt que d'un roquet enragé qui n'hésitera ni à mordre ni à aboyer puisque tel est le rôle qui m'est échu...

La loi qui organise la vie municipale et le régime électoral ont, en effet, été modifiés il y a fort longtemps pour pérenniser et stabiliser les exécutifs municipaux. C'était à l'époque une bonne chose; mais comme souvent le retour de balancier a été trop loin. Nombre de communes se retrouvent dans les mains de petits potentats comme celui d'Arcachon qui s'entourent de complices puis recrutent des candidats inexpérimentés lesquels pensent, une fois élus, que cette dictature du maire est légitime... et se satisfont de la situation minable qui est faite aux oppositions. Mais ce n'est pas légitime, et je l'ai déjà dit, à agir ainsi le maire d'Arcachon entame  et fragilise la légitimité que lui a fournie l'élection. Elle sera en lambeau avant longtemps...