Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Précisions

Il semblerait qu'Eugène Coeuret, ex-premier adjoint, ex-président de la SNSM d'Arcachon, actuel conseiller municipal d'Arcachon etc... n'apprécie pas la mise en cause dont il a fait l'objet de ma part hier, ici même.

Sans doute parce que j'ai commis, en effet, une erreur: le général n'a que 4 étoiles, ce qui est déjà la preuve d'une belle carrière; il est donc général de corps aérien (2S) et non général d'armée aérienne (5 étoiles) comme indiqué hier.

Cette erreur m'a été soulignée par un officier de l'armée de l'air que je remercie vivement. Par contre je confirme toutes les informations données dans mon article d'hier tant au sujet d'Eugène Coeuret que du port épique et des conseillers municipaux cités.