Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Ma réponse aux dames de la majorité arcachonnaise

J’ai reçu avant hier, jeudi 5 février, une lettre recommandée avec AR (au frais de la mairie) de Mme May Antoun, maire adjoint aux affaires sociales et au logement qui me transmet une lettre ouverte signée de plusieurs élues dont elle- même et Sophie Devilliers qui étaient la destinataire initiale du mail qui fait l’objet de l’indignation de ces dames.

Il est un peu facile de citer une courte phrase d’un courrier et, avec une mauvaise foi surprenante, d’en changer la signification en occultant l’essentiel. Je vous fournis donc le texte du mail dans sa partie utile au débat:

 

De: charlesalbertlucas <c.a.lucas@orange.fr>
Objet: A l'attention de Mme sophie Devilliers
Date: 18 décembre 2014 21:03:11 UTC+1
À: "DEVILLIERS SOPHIE (sophiedevilliers.33@orange.fr)" <sophiedevilliers.33@orange.fr>
Cc: Charles-Albert LUCAS <c.a.lucas@orange
.fr>

Madame

Vous avez prétendu en conseil hier que je me trompais grandement en ce qui concerne la capacité d’autofinancement de la commune de la Baule (Loire Atlantique) dont je prétendais qu’elle était de 11M€ alors que celle d’Arcachon était stable à 4M€.

Vous avez prétendu que la Capacité d'AutoFinancement de cette commune était de 11.000€ (la séance est enregistrée je vous le rappelle).

 

Cette affirmation n’est excusable ni par le ton arrogant que vous avez employé à mon égard, ni par votre âge, ni par votre sexe, bien entendu.

Seule votre inexpérience, l’ignorance dans laquelle vous êtes que l’élection ne vous confère pas la connaissance, mais juste la responsabilité.

 

Il existe des possibilités de formation pour les élus locaux…Tachez d’en profiter…et ne dites plus de « beytises »

Je vous laisse le soin d’avoir le courage de reconnaître publiquement votre erreur au prochain conseil…

Bien cordialement,

Charles-Albert LUCAS

PS Quand une statistique s’écrit en « milliers d’euros » il convient d’ajouter « 000 » et 11.000 devient 11.000.000 soit 11M€

1-Pour que votre information soit complète une CAF de 11.000€ est peu probable dans le contexte de La Baule, cela indiquerait une situation très préoccupante...

 

Que constatons-nous? une élue commet une erreur grossière dans le cadre de la discussion budgétaire. Ceux et celles qui me connaissent savent à quel point je suis éloigné de tout sexisme, et ce que j'ai écrit signifie exactement le contraire… Le reproche de sexisme serait fondé si j’avais écrit "votre erreur est bien excusable du fait de votre âge et de votre sexe, bien entendu ». Or j’ai écrit exactement le contraire. Nous sommes alors conduits à constater que ces élues ont fait un contresens. Ma formulation est peut-être un peu elliptique, mais elle est correcte et ne prête à confusion que pour les hypocrites ou ceux qui ne lisent pas le français.

A ce stade, je ne peux que constater que la majorité du conseil municipal a été composée un peu rapidement par le candidat maire Yves Foulon avec des gens qui , ou ne lisent pas convenablement le français et confondent aussi les milliers d’euros avec les millions d’euros (ce qui peut expliquer la facilité avec laquelle des dépenses somptuaires et inutiles ont été votées depuis des années), ou savent faire preuve avec grandiloquence d’une hypocrisie de la pire espèce.

A titre subsidiaire je m’étonne qu’un maire adjoint utilise l'argent public et son papier à en tête pour m’adresser un tel courrier…

Il n’est pas indifférent non plus de constater que cette interpellation intervient par une mystérieuse coïncidence... le jour où le maire est convoqué devant le tribunal administratif. S’agit-il de créer un contre feu?

En conclusion, si mes interlocutrices font ce qu’elles font, ce n’est surement pas ni leur âge, ni leur sexe qui sont à mettre en cause, mais seulement leur capacité à jouer un rôle dans « l’affaire » qu’elles essaient de monter à mon encontre. Vos lecteurs en seront juges.

Je ne répondrai donc pas à cette provocation grossière.