Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Le Scandale de l'eau à la COBAS (2)

Joël Le Flécher, élu à Gujan Mestras, comme je le suis à Arcachon, vient de publier un texte sur Veolia et le contrat qui lie cette société à la COBAS pour quelques jours encore. Etant sur la même ligne que lui à ce sujet je publie ici, avec son accord et sous sa signature, l'integralité de son texte.

J'attire l'attention de mes lecteurs sur la responsabilité historique de tous les présidents de la Cobas qui se sont succédés et particuliérement celle d'Yves Foulon qui s'est opposé pendant son mandat à ce que la caducité du contrat soit prononcé. Le surcoût de ce comportement se calcule en millions d'euros pour les usagers!...les électeurs, eux, l'ont reconduit dans son fauteuil de maire (majorité trés large des votants, minorité des inscrits, cela ne l'a pas rendu modeste...).

 

"VEOLIA et COBAS, bas les masques ! Un vrai scandale révélé par la COBAS, selon ARC'EAU.

Conférence de presse, ce matin (15 janvier 2015), de l’association ARC’EAU sur l’analyse du rapport VEOLIA de la commission de contrôle financier de La COBAS.

La COBAS, se tire une balle dans le pied ! Elle donne enfin les preuves de ce que dénonce ARC’EAU depuis 2 ans : VEOLIA, par des tarifs prohibitifs de l’eau, réalise des profits financiers qualifiés « d’outranciers » avec des taux de marges de 30%. Cette situation est qualifiée par ARC'EAU « de scandale financier » D’autant que VEOLIA, cachottière, réalise un bénéfice 2.5 fois supérieur à celui qu’elle annonce à la COBAS…

La COBAS, apporte ainsi, sur la place publique, tous les éléments qui confirment que son délégataire VEOLIA n’a jamais été vraiment contrôlé, à tel point que : les frais de personnels de VEOLIA ne sont pas justifiés, qu’il résulte, des derniers comptes de charges, des hausses non expliquées, + 33% sur les engins et véhicules, + 66% sur les locaux, +77% sur des charges « autres » sans justifications de ces charges…Bref à tous les robinets, des fuites au seul bénéfice de VEOLIA, au détriment des citoyens, usagers de l’eau. La COBAS a donnée carte blanche...

Le contrat avec VEOLIA prend fin le 3 février. Le prix de l’eau va chuter. VEOLIA va assurer, pendant un an, la continuité de service, dans l’attente des conditions d’un appel d’offre ou de la mise en place d’une régie de gestion par la COBAS. Cette dernière solution serait la plus opportune quand on sait qu’en France les sociétés distributrices de l’eau se connaissent parfaitement.

Bien des questions se posent : Pourquoi cette situation perdure-t-elle depuis si longtemps ? Pourquoi Yves Foulon, Député Maire, ex président de la COBAS, a-t-il été contre la caducité du contrat de VEOLIA ? Pourquoi aujourd’hui Me Des Esgaulx De Nolet, Sénatrice Maire, Présidente de la COBAS défend-elle VEOLIA ? Pourquoi, Jacques Chauvet, président de la Commission de Contrôle Financier de la COBAS, futur candidat aux départementales, ne réagit pas ?

Tout cela ne sent pas bon. A tel point qu’un intervenant de l’assistance a, devant toute la presse, qualifié VEOLIA de « mafia » et déclaré que la COBAS était dirigé par des élus mafieux. Sans aller jusque-là, il serait bon que la Chambre Régionale des Comptes soit saisie, voir le Procureur de la République, afin que les usagers connaissent, un jour, la vérité et que tous ces élus rendent des comptes de ce laisser aller préjudiciable aux usagers.

Le comble serait, que la Présidente vienne nous annoncer que grâce à son acharnement, grâce à sa cogestion, le prix de l’eau va baisser. Pour la remercier, il faudra désormais lever son verre et faire « aggl’eau, aggl’eau, aggl’eau… »

Vous avez voté pour eux. Vous allez voter prochainement pour certains. Vous ne pourrez plus dire « nous ne savions pas »"

Joël Le Flécher