Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Les méfaits de la com' dans l'action politique

Un récent éditorial de Jean-Claude Guillebaud dans SO Dimanche du 19 octobre a retenu, comme souvent, toute mon attention. Notre homme est souvent percutant, et je ne résiste pas à en extraire deux passages

"Les protagonistes courent le risquent de ne plus vraiment être des politiques, mais des comédiens... Ils paradent et s'ébrouent en écoutant d'une oreille les conseils de leurs conseillers respectifs, de l'autre la rumeur qui monte du chœur antique, incarné par ces devins postmodernes que sont les commentateurs. La loi dudit spectacle est si contraignante que les impétrants sont tentés de dire n'importe quoi..."

et plus loin..."Au-delà de leur personne (celle des politiques), la "com à-tout-va" produit des effets systémiques - et dévastateurs - sur la politique en général. En corrompant le langage, elle affouille le terrain instable sur lequel campe la démocratie"

Alors que faire? Pour l'acteur politique que je suis, au niveau le plus modeste, il y a une règle que je m'efforce de suivre: faire en sorte que les impératifs de la com', bien réels, ne prennent jamais le pas sur mes idées, mes projets ou mes convictions. Un conseiller en com ne doit pas déterminer le discours et son contenu, mais trouver les mots permettant aux idées, projets et convictions d'être exprimés et d'être audibles... La question n'est pas de dire ce que l'électeur veut entendre, mais de rendre audible ce que l'on veut lui dire... ce n'est pas toujours possible? si, mais la victoire n'est pas toujours au rendez-vous! Qu'importe...

Sur ce thème, je dois dire que la dernière campagne municipale me laisse de profonds regrets que j'essaie ici de compenser... Nous sommes partis trop tard, sans assez de préparation et d'analyse. Des électeurs arcachonnais, souvent les récents arrivés, se sont laissés séduire par les apparences d'une ville dynamique, alors qu'elle est asphyxiée par le béton et que sa démographie, son économie s'effondrent... D'autres se sont laissés bernés par la promesse d'une prestation médicale dont ils ne bénéficieront pas, ou séduire par les cadeaux clientélistes injustifiés.