Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Et la maison médicale? ...

C'est curieux, la nouvelle mandature est commencée depuis 6 mois et rien ne filtre à propos de la Maison médicalisée qui avait tant retenu l'attention des arcachonnais pendant la derniére campagne.

Nous les avions avertis  qu'elle ne verrait jamais le jour à Arcachon, mais peut-être à l'hôpital de La Teste, (vous savez le pôle santé inaccessible l'été et pour lequel un sous terrain est prévu sous la voie rapide...)...

Cette histoire me rappelle une anecdote qui met en scène le général le plus étoilé du conseil municipal, M. Coeuret, qui faisait alors une active campagne en distribuant des photos du maire destinées à être déposées sur les tables de nuit de ces femmes jeunes  solitaires et amoureuses de YF qui peuplent Arcachon... Mais ce monsieur a une conscience; c'est ainsi qu'il a déclaré, pendant la campagne, à une commerçante du cours Lamarque qui l'interrogeait sur la probabilité de voir se réaliser cette fameuse maison médicale: "j'ai dit à Yves qu'il ne fallait promettre que ce que l'on pouvait tenir..."