Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Sacré POA...

Quand la presse s'allie avec la technocratie... A lire Sud-Ouest ce matin les 30.000 signataires d'une pétition  ne valent pas les 292 personnes qui ont pu avoir le temps de venir s'exprimer auprès du commissaire enquêteur... C'est la technocratie (le commissaire enquêteur) et la médiacratie (le journaliste) qui s'allient pour projeter une curieuse idée de la démocratie... Les électeurs sont-ils plus éclairés que les signataires d'une pétition qui ont sur le net tout ce qu’il faut pour s'informer? et pourtant ils ont un pouvoir de décision... j'en sais quelque chose… Sans doute l’existence du Net risque de rendre inutile le travail artisanal et très personnel d’un commissaire enquêteur et reconnaître sa propre inutilité est un exercice difficile… sans compter qu’un commissaire enquêteur qui donnerait des avis négatifs serait ensuite peu consulté par nos autorités qui, grâce à eux,et de par la loi, se donnent des airs d’objectivité.

Ce projet est contesté fortement et avec de justes raisons. Les dirigeants de l'université devraient bien réfléchir avant de se réjouir; l'opinion semble être contre le projet, et l'accueil qui sera réservé sur le terrain à ses promoteurs ne sera peut-être pas de tout repos... Le maire reste bien silencieux depuis des mois, en rejetant les responsabilités vers l'état... c'est le signe du caractère un peu explosif de ce dossier dont l'enjeu "international (ne riez pas...) sera surtout politique pour les prochains scrutins; les électeurs de la COBAS et ceux de la COBAN, quand ils verront la verrue (le futur aquarium) dont ils pourront profiter pour l'éternité sauront s'en souvenir...

Enfin, de sources sûres, je peux affirmer qu'à ce jour la vente de l'ilôt Peynaud n'est toujours pas finalisée à l'instant ou j'écris et des recours sont aussi en cours... et sans cette vente... pas de POA.

Le POA n'est pas encore là, et je m'en rejouis... si çà se trouve, il sera encore au coeur de nos préoccupations pour les législatives (sûrement) et même pour les prochaines municipales...