Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Le point de vue d'André Tillier

Aujourd'hui, et ce n'est sûrement pas la derniére fois, je passe la parole à André Tillier:

"Il semble que certains rient du désaccord très regrettable mais inévitable, existant entre les deux élus de notre liste. Ceux-là ont tort et ne réfléchissent pas. En effet la valeur des interventions en CM pour une opposition ultra minoritaire, ne dépend pas du nombre de ses membres mais de la qualité de ses arguments et de sa connaissance des dossiers car le maire est toujours obligé de répondre quel que soit le nombre d'intervenants et la presse évaluera les questions et les réponses sans se préoccuper du nombre d'élus. Je ne doute pas que nos deux élus sauront intervenir sur les points de désaccord que nous avons soulevés lors de la campagne et que leurs connaissances et leur qualités d'analyse leur permettront de faire apparaitre les mauvaises décisions soumises au vote. A ce moment les rires disparaitront."

André Tillier